mardi 15 juillet 2008

Un début à tout.

Bon, voilà que je fais suivre ma première "chaîne blogesque", alors en plus qu'on ne me l'a même pas demandé (je fais suite à l'article de Titemaud) ! Le but du jeu est de chopper le bouquin le plus proche de soi, de l'ouvrir à la page 123, de trouver la 5e phrase et de citer les 3 suivantes.

Auteur : Luke Rhinehart
Titre : L'Homme-dé
Edition : Editions de l'Olivier

"De retour à la maison je relus le Sermon sur la Montagne et la plus grande partie de l'Evangile selon saint Marc, et en disant au revoir à Lil qui partait faire des courses, je la benis et lui montrai une telle tendresse qu'elle se dit qu'il y avait quelquechose qui ne tournait pas rond. Affreux moment : je fus sur le point d'avouer ma liaison avec Arlene et de demander pardon, mais au lieu de cela, je décidai qu'il s'agissait d'un autre homme - et d'un autre monde. Quand je revis Lil ce soir là, elle avoua que mon amour l'avait aidée à dépenser trois fois plus d'argent que d'habitude."

Comme je n'ai personne à qui transmettre cette chaîne, je vais vous répéter ce qu'a dit Maud à savoir "(Si vous zavez pas de blog, zavez le droit de jouer dans mes commentaires si ça vous chante)".

Bonne journée !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

je me dis qu'il devait se contenter de la plus simple forme de radiotéléphonie et que sa vitesse ne pouvait guère excéder 80 miles a l'heure.
j'éprouvais un certain émoi en le voyant tournoyer entre ses câbles puis comme a regret revenir a sa position première. il mesurait environ 600 pieds de long et pas un pouce de sa surface n semblait en état de navigabilité.
in le seigneur des airsde Michael Moorcock
je me hâtais de monter en haut du pylône n espérant que ce n'était pas mon retard qui avait retenu le dirigeable

raffael

Les' a dit…

Alors comme ça, tu lis l'homme-dé??!! Il m'a été interdis par des amis: il semblerait que je sois déjà trop tordue... =s

Bref... je joue le jeu

Auteurs: H. Bourachot, G. Renouard, JL Rettel
Titre: 100 fiches pour comprendre la bourse et les marchés financiers (je suis au boulot! désoélée =s)
Edition: Bréal

"La multiplication des cparices climatiques ces dernières années à sensibiliser les individus aux phénomènes météorologiques. Outre les catastrophes humaines qu'ils occasionnent, ces phénomènes ont aussi des répercusions financières. Ainsi l'ouragan Katrina aux Etats-Unis en 2005 a couté 30 milliards de dollars aux assureurs."

Et voilà le tour est joué... désolée

(n'empêche que ça m'inspire une chronique pour mon blog!)

Bises Archo!

Archonium a dit…

Merci pour vos réponses !

@les' : jette un dé pour savoir si finalement tu le liras ou non, ça promet d'être intéressant...