lundi 3 novembre 2008

Une moitié de cauchemar

Ce week-end, de vendredi à lundi, je suis parti à "Center Parc", au lac d'Ailettes.

"Waaah ! La chance !"

Cadre chaleureux, nombreuses activités possibles, qu'il s'agisse de sport, piscine, balade, accro-branche, ou simple détente. La piscine est gigantesque, colorée, pleine de bassins différents, de toboggans "toutes difficultés", de nage en extérieur...
En quelques mots, Center Parc c'est : un village en forêt à cinq minutes à vélo (fournit sur place) de toutes les commodités que l'on peut rechercher en vacances, d'un gymnase, et d'un genre d'aquaboulevard gratuit ouvert de 9h à 21h.
Et puis ça coûte la peau du cul, donc quand on a l'occasion d'y aller, ça déchire, point. Pas la peine de faire sa fine bouche.

Sauf que là... nan.

Cela dit c'est purement et simplement égoïste. Explications.

Noces d'or de mes grand-parents. Pour l'occasion, une semaine à Center Parc rien que pour eux. Et pour faire un surprise à ma grand-mère, mon grand-père en profite pour inviter une grosse partie de la famille de vendredi à lundi (sans la prévenir, sinon ce n'est plus une surprise).
Je me retrouve donc embarqué malgré moi dans un week-end de quatre jours et trois nuits en compagnie de : mes parents, mon frère, mon oncle et ma tante côté maternel et leurs cinq enfants (âgés de 4, 5, 13, 17 et 19 ans sauf erreur), mes deux paires de grands parents (côté pater et mater donc), la cousine germaine de ma grand-mère (côté mater) et son mari, et la soeur de mon grand-père (côté mater) et son mari. Pour ceux qui ont la flemme de compter, ça fait 19.
Alors d'une, je n'aime pas trop trop les voyages en famille (ne serait-ce qu'avec mes parents), puisque ça implique pas mal d'obligations, dans le but de faire plaisir aux "organisateurs" (mes parents en l'occurence). Aller visiter tels trucs, participer à telles activités...

Exemple typique :

"Tu fais quoi ce matin ?"
"Boh... je pensais bouquiner un peu jusqu'au repas"
"Pourquoi tu profiterais pas de la piscine ?"
"Ben... j'ai pas trop envie d'aller à la piscine là..."
"Va te balader un peu alors, le parc est immense et il y a de jolis paysages !"
"Maman, je suis pas fan des balades, surtout quand on me force à les faire"
"Propose un ping-pong à ton grand-père alors ! T'aura tout le temps de bouquiner à la maison..."

Déjà que je suis pas fan des rencontres familiales, en plus je déteste les mômes. D'autre part, qui dit "beaucoup de gens ensemble" dit "beaucoup de problèmes d'organisation et une inertie assez élevée quand il s'agit de faire quelque chose autre que prendre l'apéro". C'est insupportable au possible. Et puis en début de séjour, il a vraiment fait un temps de merde. Moi le brumisateur céleste et les océans de gadoue pendant trois jours, j'ai déjà donné...

Ajouté à tout ça, je considère que je n'avais pas vraiment le temps de prendre un week-end de quatre jours. Ça m'a obligé à bouffer un jour de congé et à louper une journée de cours (pas trop grave, mais relou tout de même). Sachant que j'ai des masses de boulot pour cette semaine...

Bon. Ça c'est fait.

N'empêche que c'était pas si horrible que ça, vu que j'ai réussi à me dégager une partie du temps pour faire ce que je voulais. J'ai donc pu faire quelques balades volontaires (seul), aller à la piscine quand je l'ai voulu (seul), faire le tournoi de badminton, et... me coucher tôt.

Bon, en gros, je reviens de week-end pas plus reposé qu'en y partant et tout pleins de bonnes courbatures, donc c'était un bon week-end dans sa globalité. Mais alors il dépasse vraiment à peine la moyenne...

2 commentaires:

Irène a dit…

mff...

TiteMaud a dit…

Jamais content... La prochaine fois s'tu veu je prend ta place...
:)