mardi 2 décembre 2008

Fuwaaa...

Overbookage... Overbouclage ? Foutu manque de temps évidemment. Pourtant haletant sur mon projet ciré, briqué, brillant, travaillant tard en ce soir, cette nuit noire et glacée. Mais la fatigue est tout sauf mon amie. C'est pourtant elle qui me côtoie, me noie et m'envoie la tête dans le toit du monde un peu trop souvent en ce momement... momement, moment, c'est du papareil au mêmême.

Un peu trop souvent à mon goût en tout cas.

Putain, je suis crevé...

4 commentaires:

Miyu a dit…

Mais tu t'en es bien tiré d'après ce que j'en sais ^^
Enfin libérés de ce foutut truc, ça fait du bieng hein ^^

PASS : "spest", ouais ce foutu exposé était vraiment une speste....

Archonium a dit…

C'est la "veridels" vrai....

(y'a un enchainement de mots de pass assez feune en ce moment je trouve...^^)

TiteMaud a dit…

Bon tu veux que je commente alors je commente mais qu'est-c que tu veux que je dise là dessus?
Tu veux que je te chante une berceuse pour t'aider à dodo?

Oh puis allez, te fais des bisous pour la peine ^^

:* :* :* :* :*

Anonyme a dit…

vivre fatigué c'est tout un art pour qui ne sait éteindre ses sens:
comme laisser l'objectif ouvert trop longtemps tout deviens flou prends des allures impressionnistes(quand ça vire au fauve la c'est moins bon); les sentiments hors de contrôle refluent et vous submerge .
vivre fatigué c'est vivre une pluie d'étoiles filantes

moi